Organisation
;

Cap Malagasy (Conseil Agricole de Proximité)

Domaines d’intervention:

Conseil à l’exploitation familiale : (agriculture familiale et petit élevage), gestion post récolte, structuration des producteurs autours de service filière)

Zones d’intervention:

–     Région Ihorombe : Ambatolahy ; Ilakakabe ; Mahasoa ; Sakalalina ; Ranotsara ; Ranohira ; Analavoka.

–     Région Haute Matsiatra : Ambalamahasoa ; Sahambavy ; Isorana ; Besoa ; Ankaramena ; Vohitrafeno ; Vohiposa ; Ikalamavony.

–     Amoron’i Mania : Ambatofitorahana ; Marosoa ; Miarinavaratra ; Sandrandahy ; Ambatomarina ; Ambondromisotra.

 

Liste des projets:

1) Projet sud (2004-2008) par Fert et Fifata dans les régions Anosy, Ihorombe et Haute Matsiatra

2) Projet Aropa (2009-2011) par Fert et Fifata dans les régions, Amoron’i Mania, Ihorombe et Haute Matsiatra

3) Projet Pronut (2013-2016) par Fert et Fifata dans les régions Ihorombe et Haute Matsiatra, Amoron’i Mania et Vakinankaratra.

4) Protana (2015 – 2018) par Fert et Fifata dans la région Analamanga.

 

CV :

  • 2004-2008 : mise en place du dispositif et de la méthode

Dans le cadre du projet sud, l’association Fert et la confédération nationale paysanne Fifata ont mis en place un dispositif de 15 conseillers (alors appelés Anico pour « ANImateurs COmmunaux ») dans les régions Haute Matsiatra, Ihorombe et Anosy. Cette démarche se proposait comme une réponse adaptée au constat partagé que les changements durables sur les exploitations ne pouvaient intervenir que par une présence aux côtés des agriculteurs, de techniciens formés aux notions d’écoute, accompagnement, progressivité

 

  • 2009-2011 : extension large des actions et du dispositif

Le projet Aropa, financé par le Fida, a permis de renforcer ce dispositif pour atteindre 47 communes (47 conseillers agricoles de proximité) en 2011, dans 11 districts de 4 régions (Amoron’i Mania, Haute Matsiatra, Ihorombe, et Anosy). Cette extension a permis de travailler sur l’amélioration de la démarche et de capitaliser cette expérience de conseil sous forme de note et d’un film.


  • Depuis 2012 : professionnalisation de l’action de conseil

Une réflexion initiée en 2011 avec les cadres malgaches a abouti à la décision de professionnaliser l’activité de conseil par la mise en place d’une structure malgache de conseil agricole : Cap Malagasy, actuellement en cours de mise en place.

Fert travaille en accompagnement de Cap Malagasy pour le développement du dispositif de conseil agricole. L’autonomie opérationnelle de la structure est bien avancée, tandis que l’aspect institutionnalisation est abordé de manière progressive afin de choisir les meilleures options de support juridique.

  • 2013-2015 : Ancrage et Institutionnalisation de Cap Malagasy

« Pronut », un projet pour accompagner les changements de pratiques chez les petits producteurs pour améliorer durablement la PROduction agricole et la NUTrition des populations vulnérables. Le quatrième axe d’activité du projet vise la pérennisation des actions par l’appui à l’émergence et à l’autonomisation d’une structure interrégionale malgache spécialisée en conseil agricole qui contribuera à la professionnalisation et à la reconnaissance du métier de conseiller agricole à Madagascar. Cette opportunité de financement a permis à Fert de continuer son accompagnement au fondement et à l’institutionnalisation de Cap Malagasy. Ainsi, Cap Malagasy profite de cet accompagnement de Fert en partenariat avec Fifata, pour  bien mettre en place et opérationnaliser son équipe administrative et équipe technique. Cap Malagasy est présent dans 3 régions de Madagascar (Ihorombe, haute Matsiatra et Amoron’i Mania) dont  la démarche est également adoptée par la fédération paysanne régionale de Vakinankaratra. Ce qui fait qu’actuellement, le service de conseil agricole de proximité s’étend vers une 4ème région. Au total,  27 conseillers agricoles (7 en Ihorombe, 8 en Haute Matsiatra, 6 en Amoron’i Mania et 6 en Vakinankaratra)  sont  en place et sont opérationnels dans 4 régions de Madagascar. Cap Malagasy assure également un accompagnement technique et méthodologique aux unions filières de ces 4 régions et aux OP Fikotamifi et Vifam